Réalisé avec l’École nationale supérieure d’Architecture, des géographes, des sociologues et des historiens, l’ouvrage de 150 pages permet de cerner la volonté de l’État de maîtriser l’urbanisme en installant une ville nouvelle à l’est de Lille. Les principaux acteurs de la mise en place de la ville nouvelle dans les trois communes d’Ascq, Annappes et Flers s’y expriment.

Jean-Claude Ralite, premier directeur de l’Épale, Pierre Eldine, architecte de la Cousinerie, Serge Aubépart, paysagiste aménageur de la chaîne des lacs et du parc Urbain, détaillent leurs conceptions et contraintes et les moyens mis en place pour assurer le développement d’une ville qui n’existait pas.

Catherine Blain et Richard Klein, professeurs de l’École nationale d’Architecture, expliquent l’importance de la politique d’aménagement et la naissance de ce nouvel urbanisme. Des géographes, sociologues, juristes et historiens apportent des éclairages sur le développement urbain et la naissance de la ville, il y a un demi-siècle, en 1970.

Trois autres expériences d’urbanisme sont également présentées : la création des villes nouvelles de Leverkusen (Allemagne, 1930) et de Bracknell (Londres, 1949) et le projet non réalisé de Flers-lez-Lille (1925).

Le livre, vendu 15€, peut être retiré à la Société historique, ferme Saint- Sauveur, avenue du Bois, le mercredi de 9h à 12h et le vendredi de 14h à 17h, ou à l’Office de tourisme, château de Flers, chemin du Chat-Botté.

Renseignements auprès de la société historique

Tél. 03 20 91 43 02

Site internet : http://www.shva.fr/