Aujourd'hui
12°C
Ciel dégagé

EDWARD HOPPER

1882-1967

Peintre américain, il travaille essentiellement à New York.
C'est l'un des représentants du réalisme américain qui peint surtout des scènes de la vie quotidienne.

Ses peintures à l'huile sont très connues, mais il a aussi travaillé la gravure et l'aquarelle.
Edward Hopper se forme au métier d'illustrateur, notamment à la New York School of Art.
Il fait trois séjours à Paris entre 1906 et 1910, mais visite également plusieurs pays d'Europe.
La culture française le passionne, il restera francophile toute sa vie et lira des ouvrages en français.
Edward Hopper participe à plusieurs expos collectives, mais c'est dans l'entre deux guerres qu'il commence à être connu. Sa première expo en solo date de 1920 et la consécration en 1933 au Museum of Modern Art de New York.
Les premiers tableaux de Hopper représentent des vues de Paris avant de se consacrer aux paysages américains.

Edward Hopper, cottages at north Truro, 1938

Passionné d'architecture, il représente des maisons et façades, mais aussi tout ce qui reflète la vie quotidienne des Américains.

High Noon, Edward Hopper, 1949
Nighthawks by Edward Hopper
Hopper, Gas, 1940

Les toiles d'Edward Hopper ont beaucoup inspiré les cinéastes. De Hitchcock à Tim Burton et tant d'autres, ils s'inspirent des tableaux ou lui rendent clairement hommage dans leurs films.

Edward Hopper, Haskell's House,1924, NGA 95419

 

WINSLOW HOMER

1836-1910

Dessinateur, peintre, graveur américain, réputé pour ses marines et comme témoin objectif de son temps.

Winslow Homer - The Gulf Stream - Metropolitan Museum of Art

À l'âge de 19 ans, il est recruté par un imprimeur pour ses dessins, sans même avoir suivi de cursus artistique. Il quitte cet emploi deux ans plus tard pour se lancer dans l'illustration : les magazines populaires américains publient ses dessins.
En 1861, pendant la guerre de sécession, Winslow Homer est envoyé sur le front comme reporter de guerre. Il ramène de nombreux dessins:  des scènes de batailles qui restent encore aujourd'hui un précieux témoignage de terrain.

Winslow Homer - Home, Sweet Home - Google Art Project

À son retour, il veut peindre et prend des cours chez un maître. Il produit essentiellement des paysages et des scènes de vie rurale à l'huile et à l'aquarelle.

Winslow Homer - Hilly Landscape

En 1866, il est à Paris où il reste dix mois. Il visite le Louvre dont il fait des illustrations pour le journal américain Harper's. Il présente également deux de ses toiles à l'exposition universelle.
Ses premières expos solos heurtent la critique, on lui reproche ses "grandes et lourdes masses de couleurs".
Vers 1880, Winslow Homer s’intéresse à de nouveaux sujets et peint notamment la vie quotidienne des Afro-américains. C'est un des rares artistes de l'époque à traiter le sujet avec sérieux et sans moquerie.

Winslow Homer - Dressing for the Carnival [1877] Gandalf's Gallery

Licence CC Creative Commons

Il passe l'année suivante en Angleterre où il s'adonne totalement à l'aquarelle, il est si productif qu'il obtient une exposition à la Royal Academy of Arts.
A son retour aux Etats-Unis, il s'installe dans une petite ville côtière du Maine et se met à produire de nombreuses marines.
Winslow Homer a très bien vendu son travail de son vivant. Il est avec John Singer Sargent, le peintre américain le plus connu des années 1900.

RAOUL DUFY

1877-1953

Peintre, dessinateur, graveur, illustrateur, céramiste, créateur de tissu, décorateur de théâtre, d'intérieur, d'espace publique, français.

Raoul Dufy, portrait
Raoul Dufy, portrait

À 16 ans il suit les cours du soir à l'école des Beaux-Arts du Havre. Il peint de nombreux paysages normands à l'aquarelle.
En 1900, il est élève aux Beaux-Arts de Paris et en 1903, il expose au salon des Indépendants.
Influencé d'abord par Matisse, il se tourne rapidement vers l'œuvre de Cézanne et part peindre à l'Estaque avec Georges Braque.
Il réalise des gravures sur bois pour un recueil de poèmes d'Apollinaire puis crée des tissus pour le couturier Paul Poiret. Il est également l'auteur de décors et costumes pour une pièce de Jean Cocteau.
Il peint de nombreuses aquarelles sur le vif et se met à la céramique en 1923.
En 1936-1937, il réalise avec l'aide de son frère Jean Dufy, également peintre, la plus grande peinture existante au monde : "la fée électricité", 624 m2 pour l'exposition universelle de 1937.
Cette peinture est au musée d'Art Moderne de Paris.
Malgré une polyarthrite rhumatoïde de plus en plus contraignante, Dufy réalise des décors et costumes pour la Comédie-Française et des illustrations pour André Gide et Colette.
L'œuvre de Raoul Dufy compte environs 3 000 toiles, 6 000 grandes aquarelles, 6 000 dessins, pléthore de tissus, céramiques, gravures...

Le Havre, Musée d'art moderne, Raoul Dufy

On trouve régulièrement sur le marché de l'Art, des œuvres de Dufy, souvent chez Sotheby's, dans une fourchette de prix allant de 500 000 à 6 049 000 euros (en 2009) mais là, c'est vous qui voyez!

THOMAS MORAN

1837-1926

Souvent nommé le TURNER Américain.

Il commence une formation de graveur sur bois et s’intéresse à l'aquarelle. Rapidement, il gagne sa vie comme illustrateur. Il découvre la peinture de W.Turner et en 1862, il est à Londres pour voir les œuvres de plus près. Ses reproductions sont tellement réussies que le directeur de la National Gallery propose à Thomas Moran une salle privée pour qu'il puisse travailler à son rythme et sans public pendant son séjour.

Thomas Moran est un peintre de l'Hudson river school ou école des montagnes rocheuses. Mouvement pictural américain, fasciné par le Romantisme et qui peint les grands espaces des États-Unis.

En 1871, il part dans l'ouest avec le photographe W.H. Jackson pour une étude géologique. Ses peintures réalisées sur place seront présentées au Congrès pour faire de l'endroit le Parc National de Yellowstone.

Thomas Moran-The Golden Hour -Google Art Project

 Vers 1890, il fait un voyage en Italie et de Venise, il remmène une gondole en Amérique.
Thomas Moran est un peintre méconnu en Europe, mais célèbre (et très bien coté) aux États-Unis. Une de ses toiles qui fait partie de la collection de la Maison Blanche était accrochée dans le bureau ovale sous la présidence de Barack Obama.

The tree tetons, Thomas Moran, était accroché dans le bureau ovale de la Maison Blanche

 Une des montagnes du parc de Yellowstone porte son nom, ainsi qu'un astéroïde.
Il existe une maison/musée à New York où il a vécu avec son épouse également Artiste.
Sur YouTube:" Thomas Moran, a collection of 342 paintings"pour en prendre plein les yeux.

ALBRECHT DÜRER

1471-1528

Dessinateur, graveur, peintre allemand, il est également connu comme théoricien de la géomètrie et de la perspective linéaire.
Il est le troisième enfant sur les 18 du couple Dürer, et l'un des trois à atteindre l'âge adulte.
Albrecht commence une formation d'orfèvre à l'âge de 13 ans, et prend la route en 1490 pour se former auprès d'autres orfèvres en Europe (France, Hollande, Suisse, Italie).
Il se prend de passion pour le dessin et la peinture de portraits et de paysage et en 1512, il est le peintre de la cour de l'Empereur Maximilien Ier de Habsbourg.
Il écrit également plusieurs livres dont le "traité des proportions du corps humain" publié en 1525 et illustre de nombreux ouvrages.
Il est clairement avant-gardiste dans sa manière de peindre. Il s'attache à reproduire fidèlement la nature, et grâce à ses voyages en Italie, il s'éloigne de la tradition médiévale allemande. Dürer a peint la première aquarelle de l'art occidental qui soit une peinture de paysage représentant une vue d'un lieu précis ( jusqu’alors, les paysages représentés dans la peinture sont construits pour répondre à une certaine forme d'harmonie).

Innsbruck - tableau d'Albrecht Dürer

 Il est également LE peintre de l'autoportrait, il en réalise beaucoup, du simple trait de crayon à la peinture sophistiquée.

Portrait par Albrecht Dürer

 Plus de 70 tableaux, 350 gravures, un millier de dessins et aquarelles et trois livres imprimés nous sont parvenus.
Un très chouette documentaire de 1998 "une vie une oeuvre, Albrecht Dürer" est disponible sur YouTube. Et puis la maison/ musée A.Dürer à Nuremberg, quand les conditions serons meilleures.

JOHN JAMES AUDUBON

1785-1851

Peintre ornithologue américain d'origine française, il apparaît parfois sous le nom de JEAN-JACQUES AUDUBON.
Né à Haïti de parents français, il est élevé en Bretagne. C'est en 1803 qu'il part aux États-Unis avec un faux passeport et devient contre-maître dans une ferme près de Philadelphie.
Il commence à dessiner et peindre des oiseaux.
À partir de 1810, il mène une vie errante avec sa boîte de couleurs. Grand observateur de la nature, il illustre la flore et la faune avec une attirance particulière pour les oiseaux.

Illustration_from_Birds_of_America_(1827)_by_John_James_Audubon,_digitally_enhanced_by_rawpixel-com

Bien qu'il abatte les oiseaux pour les dessiner(!!!) il les met en scène dans leur milieu naturel, ce qui est plutôt novateur pour l'époque.
Sans succès aux États-Unis, il débarque à Londres en 1826 avec son portfolio. Les Britanniques se passionnent pour ces images de l'Amérique sauvage.
Il publie "Les oiseaux d’Amérique" entre 1830 et 1839 : quatre volumes contenant 435 planches grandeur nature peintes à la main. Le Roi Georges IV compte parmi ses admirateurs.
Il rentre aux États-Unis et publie d'autres ouvrages, seul ou en collaboration.
Son dernier livre "Quadrupèdes vivipares d'Amérique du Nord" paraît à New-York en 1850, il est achevé par sa femme et ses fils.
Il y a de nombreux endroits, rues ou lieux-dits qui portent le nom de AUDUBON aux États-Unis et en France, surtout en Bretagne. Il y a une rue AUDUBON à Paris.
Une série de timbres représentant des oiseaux a été éditée par la Poste, d'après les planches du peintre.
Google image vous propose comme toujours une belle galerie d’œuvres, vous pourrez même y acheter une affiche "flamant rose" ou "pélican".

PAUL CÉZANNE

1839-1906

Peintre français, inspiré par le classicisme de Nicolas Poussin (1594-1665) qu'il modernise par l'utilisation de formes géométriques dans ses œuvres.
Cézanne a pour ami d'enfance, Émile Zola qui lui aurait offert un jour un panier de pommes : la légende dit que de là, vient la passion de Cézanne pour les natures mortes aux pommes. Zola, qui soutiendra son ami, y compris financièrement pendant ses débuts difficiles, écrit des articles sur l'Art où il trouve toujours le moyen de mentionner Cézanne, le qualifiant de peintre de la modernité.

Cézanne, Nature morte au compotier

C'est l'époque des Impressionnistes, des salons à scandales et de la grande exposition universelle de 1889.
Cézanne travaille surtout dans le sud au Jas-de-Bouffan et essentiellement en extérieur.
Il commence un cycle de peintures de la montagne Sainte-Victoire : 80 œuvres dont la moitié à l'aquarelle.

Montagne Sainte-Victoire, par Paul Cézanne

Après la mort de Cézanne, le salon d'Automne lui consacre une rétrospective de 56 tableaux, cette exposition devient la référence des futurs peintres cubistes, qui y puisent toutes leurs recherches de la géométrisation des corps et des objets.
Cézanne a peint environ 900 tableaux et 400 aquarelles connus, certains inachevés.
Il a également détruit une partie de ses œuvres.
En 2015, une toile représentant sa femme et son fils est redécouverte.
Google image nous offre une belle galerie d’œuvres.
Il y a quelques documentaires sur YouTube, et puis le film "Cézanne et moi" de D.Thompson en 2016. Je n'ai pas vu ce film, mais n'hésitez pas à me donner votre avis.

GEORGIA O'KEEFFE

1887-1986

Georgia O'Keeffe

Georgia, fille d'agriculteur, s’intéresse très tôt à l'Art et fréquente les instituts d'art de Chicago et New York, elle gagne un concourt d'aquarelliste et une bourse d'étude.
En 1912, elle commence à enseigner à l'université.
En 1917, le galeriste Alfred Stieglitz lui consacre une exposition de dessins au fusain et d'aquarelles. Il l'épouse en 1924 et elle devient sa muse. Il réalisera 350 portraits photographique de Georgia.
De son côté, elle s'inspire de formes naturelles (elle peint des fleurs en gros plan) et des immeubles new-yorkais, de manière assez abstraite.

Georgia O'Keeffe, Series 1. No.8
Georgia O'Keeffe, Red Canna 1919 HMA

Georgia est une artiste à succès enchaînant les commandes.
En 1946, le musée d'art moderne de New York organise une rétrospective Georgia O'Keeffe. C'est la première exposition consacrée exclusivement à une femme.
En 1962, elle devient membre de l'Académie Américaine des Arts et des Lettres.
En 1976, elle fait l'objet d'un film documentaire diffusé à la télévision : A life in Art. (des extraits sont disponibles sur YouTube)
Des troubles de la vue lui font réduire son activité et engager un assistant, mais elle dessine jusqu’à la fin de sa vie.
Georgia meurt le 6 mars 1986 à 98 ans. L'année suivante, le musée de Washington célèbre son centenaire par une grande exposition prévue du vivant de l'artiste.
Il existe une fondation et un musée consacrés à Georgia O'Keeffe.
Le film documentaire Désert, vent, feu est un regard croisé entre Georgia O'Keffe, Frida Khalo et Emily Carr.
Et si à chaque fois que vous lisez le prénom de Georgia, vous chantez Ray Charles: Georgia on my mind, dites-le moi, je me sentirai moins seule.

 

EUGÈNE DELACROIX

1798-1863

Considéré comme LE représentant du Romantisme en matière picturale. Ce mouvement est caractérisé par une quête d'exotisme, de mélancolie, un renouveau du paysage. Il est très influencé par la littérature.
On connait de Delacroix ses toiles gigantesques( La Liberté guidant le peuple), mais on oublie parfois qu'il a décoré les murs et plafonds de nombreux monuments publics (le palais Bourbon) qui sont des commandes importantes de l'État et lui permettent aussi d'être financièrement à l'aise.

Eugène Delacroix - La liberté guidant le peuple

De janvier à juillet 1832, Delacroix accompagne une mission diplomatique ordonné par Louis-Philippe, en Afrique du Nord.
Il emmène dans ses bagages, des encres, pinceaux, crayons, quantité de papiers de toutes sortes et de tout format ainsi qu' au moins 7 carnets (répertoriés mais peut-être plus) qu'il remplit de dessins, de croquis, d’annotations et plus de 1000 aquarelles réalisées sur place.

Comme beaucoup de peintres, Delacroix tient, durant sa vie, un journal intime. Il y note ses réflexions sur l'art, sur son travail, sur la vie parisienne et la politique du moment. Il consigne aussi ses doutes, ses angoisses et l'évolution de sa maladie (il souffre de la tuberculose).
Il est inhumé au Père-Lachaise.

Comme toujours, Google image vous offre pléthore de reproductions de tableaux et sur franceculture.fr, on peut trouver des documentaires qui traitent de l'histoire d'un tableau dans le détail et notamment de "la mort de Sardanapale", magnifique oeuvre qui fit scandale.

WILLIAM TURNER

1775-1851

Peintre Britannique, période Romantique
Il est considéré comme un précurseur de l'Impressionnisme, on le nomme aussi "le peintre des lumières".
Renommé pour ses peintures à l’huile, Turner est également un des plus grands maîtres Anglais des paysages à l'aquarelle.

Joseph_Mallord_William_Turner_-_Flint_Castle

Dès 1786, à 11 ans, il commence à produire et vendre ses dessins.
À 14 ans, il obtient son premier emploi de dessinateur chez un architecte, puis entre à la Royal Académie de Londres où il est autorisé, dès sa première année, à présenter ses aquarelle lors de l'exposition annuelle.
Turner se fait rapidement une réputation et ouvre sa propre galerie dès 1804. Il n'est pas rare de le voir terminer ou retoucher ses toiles exposées aux yeux du public stupéfait.
Il peint de grandes scènes historiques comme "la bataille de Trafalgar" ou "l’incendie de la chambre des Lords" dont il fut témoin en 1834.

Turner, The Battle of Trafalgar (1822)

 

À partir de 1846, il se retire de la vie publique (il prend un faux nom d’ailleurs).
Il fait une dernière exposition en 1850.
Turner voyage énormément et aime particulièrement l'Italie qui influencera son travail sur la lumière.
Il lègue par testament la totalité de ses œuvres à l'État Britannique.
Le musée Jacquemart-André propose actuellement et jusqu'au 20 juillet 2020 une exposition Turner (à voir sur le site du musée).
Un film de 2014 "Mr Turner" retrace la vie du peintre assez fidèlement d’après les critiques. (Il est accessible en streaming).

JOHN SINGER SARGENT

1856-1925

De nationalité américaine, même s'il est né à Florence et décédé à Londres, il vit essentiellement en Europe et étudie aux Beaux-Arts de Paris. Il est l’élève de Carolus- Duran et ami de Claude Monet.
Il voyage énormément pendant toute sa vie, c'est sans doute pour cela qu'il utilise beaucoup l'aquarelle, plus pratique à transporter.
Il travaille dès sa sortie des Beaux Arts et vit relativement bien des commandes qui lui sont faites.
Il peint toutes sortes de paysages de ses voyages mais aussi des portraits, des intérieurs, des scènes de genres.
Sa première grande exposition d'aquarelle a lieu à Londres en 1905.
En 1909, il expose 86 aquarelles à New York, dont 83 sont acquises par le Brooklyn Museum.
Ces succès ne lui ont cependant pas épargné de sévères critiques au sujet de son coup de pinceaux.
Artiste assez méconnu aujourd'hui, on a répertorié tout de même : 900 toiles, plus de 2000 aquarelles, et des kyrielles de dessins, croquis et aussi des gouaches.

John Singer Sargent - Simplon Pass- The Tease-Google Art Project
John Singer Sargent - Cashmere

Ses aquarelles sont lumineuses, colorées et tellement joyeuses, un régal.

Il y a quelques vidéos youtube sur des expos, elles sont en anglais mais on y voit des détails des aquarelles et une vidéo permet aussi de peindre à la manière de J.S Sargent si cela vous tente !